Saut de puce à Palermo (Sicile) Avril 2019

Nous voilà partis le lundi 1er avril, après notre mariage du 30 mars, la tête et l’esprit encore dans les émotions partagées ce week-end là avec famille et témoins.

Arrivée à Palermo le lundi soir, nous enchaînons rapidement sur notre guest house Casa mia (50€ pour 2 avec petit déjeuner, très bien, confort du lit, balcon pour poser les vélos), un peu excentrée du centre historique mais toute proche de « Ruotolibro », où nous avons loué nos vélos. Nous avons décidé de passer ces 5 jours à pédaler sur un petit circuit autour de Plaermo, via montagne à l’aller et retour en longeant la côte.

C’est la 1ere fois que nous n’embraquons pas nos propres vélos, et nous sentirons la différence…bien que ceux que l’on nous a loués soient en bon état, à nos tailles, avec des selles acceptables, et avec un très bon accueil des propriétaires…. Mais après 2ookm, tout commence à se dérégler, à frotter un peu…à moins bien freiner…

Notre 1ere journée dans la capitale nous donne envie d’y retourner, entre culture, parcs, architectures, espaces environnants, petites rues piétonnes, nous ne visitons qu’un palais et les catacombes (nous n’avons jamais vu autant de squelettes à la fois, en parfait état de conservation !), préférant respirer l’atmosphère et familiariser nos montures pour les routes à suivre.

Mercredi 3 avril : grand départ vers la montagne…ça grimpe !! fort et même les rares voitures que nous croiserons ont du mal à monter. Je suis surprise (Véro) de voir le sommet montagneux tout noir, comme s’il était volcanique, mais confiante dans la perspicacité de Laurent avec son GPS, je ne m’inquiète pas..et nous continuons notre grimpette-poussette…jusqu’au sommet…tout noir…de LA DECHETTERIE de Palerme !!

Et voilà notre lune de miel commence bien, Laurent m’amène à la déchetterie.

Impossible de traverser, il nous faudra rebrousser chemin, 600m de dénivelés pour visiter ce que nous apprendrons par la suite comme la propriété de la Camorra, le recyclage des déchets… (il y a encore bien du boulot car les campagnes sont pleines de détritus).

Nous reprenons donc courageusement le chemin à son point de départ, franchissons à nouveau un col à 600m, pour trouver encore une fois la route barrée au lac de «  Piana degli Alabanasi »… retour… remontée.. ! nous trouvons alors un raccourci à travers champ, car l’heure tourne et la météo se grise, le vent se lève..contre nous, retrouvant un axe plus important pour arriver à Castello de Mare juste avant la tombée de la nuit.

Guest house Casa del Sancionni, très sympa (50€ pour 2 avec petit déjeuner, terrasse, grand lit, en plein cœur du village).

C’est une jolie région, avec toute son authenticité, village de pêcheurs non dévoyé, proche de la réserve dello Zingaro et sentiers de randonnée aux alentours.

Le lendemain, jeudi 4 avril nous renonçons à notre itinérance vélo, il pleut, vente avec de grosses rafales à 70km/h, nous marcherons avec Kways et bonnets dans la montagne, traînerons autour du port sans voir aucun pêcheur sur la mer..

Vendredi 5 avril : aller-retour par la campagne jusqu’à Ségeste, très beau site romain bien conservé, et petite halte dans les thermes sulfureux à une dizaine de km du site, où nous nous laissons tremper à température de la source (40°)

Samedi 6 avril, il fait beau ! pas tres chaud, mais le ciel bleu refait son apparition. Le vent aussi d’ailleurs…contre nous ! Nous rentrons sur Palermo en longeant la côte par les petites routes, belle étape de 70km relativement plate, avec montée descente en alternance.

Dimanche 7 avril, retour sur Toulouse via Rome (5h de trajet en tout).

La Sicile nous a donné envie d’y retourner, plus longuement, et si possible avec une température plus clémente. Cette île se prête bien au cyclo tourisme, si l’on excepte la conduite sicilienne sans trop d’égards pour le 2-roues. La nourriture est excellente, le vin aussi !! Et les gens sont très accueillants.

Le camping sauvage (hors saison) est possible mais pas facile, car beaucoup de clôtures, de zones protégées, et d’ordures dans les campagnes.

 

 

 

 

Publicités
Cet article a été publié dans Photos de Voyage. Ajoutez ce permalien à vos favoris.